10 choses à savoir avant de choisir votre vitrier avant de remplacer une vitre cassée ?

bed, room, lampshade

Avoir une vitre cassée est une situation désagréable qui peut subvenir à tout moment. En réponse, vous devez la remplacer pour l’esthétique de votre local, mais aussi pour votre sécurité et pour assurer une bonne isolation. Pour cela, vous devez faire appel à un artisan (vitrier) qualifié ou une entreprise professionnelle pour avoir un résultat satisfaisant. Face au grand nombre de vitriers disponibles, il n’est pas facile de choisir le professionnel idéal. Nous vous donnons 10 conseils à suivre pour faire un choix judicieux.

1. Choisissez un vitrier selon le niveau de dégradation de vos vitres

Pour changer une vitre cassée, la première chose à faire lorsque vous recherchez un vitrier est d’identifier l’ampleur des dommages de vos vitres. En effet, il existe divers niveaux de dégradations. Pour de simples et fines fissures, quelques conseils d’usage à appliquer devraient suffire pour la réparation de votre vitre. Vous pourrez vous-même appliquer les conseils fournis par le professionnel.

En outre, s’il s’agit d’une dégradation poussée (grandes fissures) qui fragilise la sécurité et cause une entorse à l’esthétique de votre maison, l’intervention du vitrier professionnel s’impose. Ce dernier est le seul habilité à vous apporter des solutions adaptées à vos besoins.

2. Optez pour un vitrier expérimenté

Vous devez mettre un point d’orgue sur le niveau d’expérience et la fiabilité du vitrier à choisir, surtout si vous avez de grands travaux à réaliser. Tout vitrier professionnel est titulaire d’un diplôme de fin de formation. Vous pouvez demander à le voir (diplôme) et demander aussi son portfolio. Un critère essentiel à vérifier est son matériel de travail (ses outils), car un vitrier professionnel doit avoir tous les outils nécessaires à son travail.

3. Vérifiez les prestations fournies par le vitrier

Un vitrier professionnel est un artisan qui propose un large éventail de services à sa clientèle. Dans le cas du remplacement de vitres cassées, il doit être capable de proposer un service d’urgence et de qualité. Ceci, afin de répondre à votre besoin dans les brefs délais.

Mis à part le remplacement de vitres cassées, les vitriers qualifiés offrent généralement des services moins express tels que la fabrication de portes, baies vitrées et bien d’autres objets (tablettes, cloisons, etc.). Vous pouvez habilement contrôler si votre artisan fournit tous ces services pour avoir une idée de son expertise.

4. Fiez-vous aux recommandations de votre entourage

Pour plus de précisions dans le choix du vitrier qualifié, prenez l’avis de vos proches. Il se peut que l’un d’eux ait été satisfait par les services d’un vitrier. Dans ce cas, il vous le recommandera en toute logique. Dans ce cas, vous aurez une garantie plus ou moins fiable quant au savoir-faire de votre vitrier.

5. Demandez un devis

L’argent est le nerf de la guerre dit-on, et pour remplacer une vitre cassée, vous aurez besoin d’investir dans les frais de réparation. Ce qui sous-entend l’établissement d’un budget. Pour ce faire, n’hésitez pas à demander un devis aux vitriers que vous aurez présélectionnés. Le devis vous donne les tarifs de la prestation.

Un artisan professionnel vous fera un devis gratuit et détaillé. De plus, les vitriers et les sociétés de vitrerie professionnels disposent souvent d’un site web ou d’un numéro de téléphone sur lesquels vous pouvez faire la demande de devis gratuitement.

6. Faites un comparatif des tarifs proposés

Après avoir obtenu votre devis, vous avez l’avantage de faire un comparatif des tarifs, en demandant des devis auprès d’autres professionnels. Cela vous permettra d’ajuster votre budget aux travaux que vous souhaitez faire. Par ailleurs, demander un devis par téléphone est l’une des meilleures alternatives.

7. Identifiez le vitrage adapté à vos travaux

Même si vous n’êtes pas un(e) expert(e) en vitrerie, vous devez néanmoins avoir une idée du type de vitres nécessaires à vos travaux. Par exemple, avez-vous besoin des vitres pour avoir une meilleure isolation thermique, une meilleure sécurité ? Ou en encore, avez-vous besoin peut-être d’une meilleure isolation phonique ? Quoi qu’il en soit, avoir une idée sur le type de vitrage vous permettra de contrôler également le travail du vitrier. S’il choisit des vitres inadaptées pour remplacer vos vitres cassées, vous le saurez.

8. Contrôlez le sérieux de votre vitrier

Un des éléments clés à contrôler avant de choisir votre vitrier est de vérifier certaines mentions dans le devis qu’il vous fournira. Il s’agit notamment du détail des tarifs, des dates de début et fin des travaux, les frais exprimés en HT et TTC, ainsi que la TVA appliquée. La présence de ces éléments confirme le professionnalisme du vitrier.

9. Vérifiez la garantie assurance de votre vitrier

Pour vous mettre à l’abri d’éventuelles déconvenues après le travail de votre vitrier, assurez-vous qu’il détient une garantie décennale et une responsabilité civile professionnelle. Ces différentes mesures vous protègent en cas de défaillances liées à la qualité de travail de l’artisan.

En plus du diplôme et du portfolio à vérifier, exigez aussi la garantie décennale de votre vitrier. Ainsi, en cas de quelconques problèmes constatés après ses travaux, vous pourrez le saisir par courrier pour réparation.

10. Prêtez attention à sa capacité d’écoute

Un bon vitrier est par ailleurs cet artisan qui a une écoute attentive des besoins de sa clientèle. À cet effet, il se plie aux exigences de ses clients, en faisant le nécessaire pour les satisfaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *