Comment bénéficier d’un remboursement de votre assurance pour une vitre cassée ?

remboursement assurance vitre cassée

Pour une vitre cassée, vous avez la possibilité de demander un dédommagement auprès de votre assureur puisque les réparations coûtent cher. L’assurance bris de glace vous permet d’en bénéficier au cas où vous suiviez les différentes démarches exigées par votre contrat. Il est aussi important de connaître les cas de casse qui peuvent vous permettre d’obtenir ce remboursement. On en parle.

Quelles sont les démarches à mener pour bénéficier d’un remboursement ?

Lorsque vous avez une vitre cassée, vous pouvez vous faire rembourser par votre service d’assurance en menant les démarches qui conviennent.

Mettre en sécurité les dégâts

La mise en sécurité des dégâts fait partir des démarches que vous devez privilégier afin de bénéficier d’un remboursement. Pour le faire, vous pouvez utiliser une bâche ou un autre objet qui vous permettra de protéger la vitre cassée. Cette option facilite la protection des dégâts contre la pluie ou les personnes de mauvaises intentions. C’est aussi un moyen pour conserver l’intégrité de la vitre cassée avant l’arrivée de votre société d’assurance.

Informer son assureur

Après la couverture, il faut ensuite faire appel à votre assureur qui viendra faire le constat conformément aux dispositions en vigueur dans ce domaine. En effet, il est obligatoire que vous fassiez appel à votre assureur selon l’article L113-2 du code des assurances. Cela doit être fait dans les 5 jours ouvrés qui suivent l’incident. Il peut être accompagné d’un professionnel de vitrerie agréé par une assurance. Vous pouvez en trouver dans la région parisienne et en Île-de-France.

Dans votre contrat d’assurance, vous aurez plus d’informations sur les démarches à mener pour faire la déclaration. Vous pouvez le faire par appel téléphonique ou par un courrier. Votre contrat vous informe des pièces justificatives à fournir pour bénéficier d’un remboursement. Dans la plupart des cas, les pièces se rapportent aux photos du sinistre accompagnées d’une description.

Lorsque la vitre cassée se trouve dans un endroit qui est hors de portée, vous devez prendre le soin d’en informer votre assureur avant d’engager toute activité de déplacement. En effet, il faut nécessairement l’accord de votre service d’assurance avant de déplacer la vitre cassée si vous voulez réellement bénéficier d’un remboursement.

Au cas où les dommages créés par la vitre cassée ne seraient pas trop graves, votre assureur peut juste vous demander un devis de réparation. Ce dernier sera livré par un vitrier agréé en assurance que vous pouvez avoir en région parisienne.

Comment obtient-on le remboursement de la part de votre assurance ?

Après les différentes démarches, vous pourrez bénéficier du remboursement de votre vitre cassée. Toutefois, il faudrait prendre en compte le plafond de remboursement que votre société d’assurance a mis en place et le type de contrat que vous avez avec elle. Pour jouir de tous les droits que vous avez, il est recommandé de faire une lecture attentive de votre contrat. Vous pourrez ainsi avoir une idée du montant que vous devez recevoir et les démarches à mener pour l’obtenir.

Au cas où le montant qui se trouve dans votre contrat d’assurance serait au-dessus des dépenses prévues, vous pouvez les prendre en charge. Lorsque vous êtes un locataire, le remplacement de la vitre casée est entièrement à votre charge ou à celle de votre assurance selon le montant.

Quels sont les dommages couverts par l’assurance bris de glace ?

L’assurance bris de glace est l’option qui vous permet de bénéficier d’un remboursement lorsque vous avez une vitre cassée. Elle couvre également les casses accidentelles de fenêtres, de porte ou de toits. Selon le contrat d’assurance que vous avez choisi et le niveau d’assurance, cette option d’assurance peut couvrir d’autres actions en plus de celles qui sont citées.

Toutefois, il faut noter que les remboursements concernant les casses de vitres intérieures ne sont pas automatiques. Comme vitres intérieures, vous avez par exemple :

  • les miroirs,
  • les vitres d’aquarium,
  • les vitres de four,
  • le mobilier d’intérieur.

Pour prendre en charge de telles réparations, votre assureur doit vous proposer d’autres options d’assurances. De plus, les objets de décoration en verre que vous avez dans votre maison ne peuvent pas être couverts par l’assurance bris de glace. Ils sont classés dans les autres garanties de dommages qui sont liés aux biens.

Quels sont les dommages qui ne sont pas couverts par l’assurance bris de glace ?

Lorsque le constat mené par l’expert en assurance, assisté par un professionnel de vitrerie débouche sur un sinistre intentionnel, vous n’êtes pas dédommagé. Il en est de même lorsque l’incendie est lié à la vétusté ou à un défaut d’entretien de votre équipement.

Les autres situations qui ne sont pas prises en compte par l’assurance bris de glace concernent la casse pendant la pose des vitres. En cas de casse lors du transport des vitres, ce type d’assurance ne prend pas en charge les réparations ni les dédommagements. Vous devez donc vérifier toutes ses informations et apportez les preuves de vos dits afin de bénéficier d’un remboursement de la part de votre assureur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *